7 conseils photo : de la prise à l’impression

L’ère du digital des années 2000 a réussi à éclipser les appareils plus classiques dit « trop volumineux et peu pratiques » pour des utilisateurs moins expérimentés. On a alors vu de nombreux appareils plus compacts envahir les étalages.

On observe depuis quelques années une tendance inverse en partie due aux influenceurs qui semblent pouvoir rendre n’importe quelle photo de paysage digne d’un photographe professionnel. Les appareils photos deviennent plus gros et plus complexe.

Or, il est parfois difficile de s’y retrouver et de savoir vraiment comment prendre de belles photos. « ISO, vitesse, ouverture », on vous simplifie la vie avec nos 7 meilleurs conseils en photographie, de la prise à l’impression, de quoi faire pâlir les photographes les plus expérimentés !

 

1/ Bien régler son appareil

Débuter en photographie peut parfois sembler impressionnant surtout quand on n’est pas familier au jargon professionnel. S’il peut être tentant de mettre son appareil en mode automatique pour se faciliter la vie, vous pouvez passer à côté de beau clichés en laissant votre appareil décider de tous les réglages à votre place !

Essayez-donc le mode « semi-manuel» !

 

Vitesse

Ou « vitesse d’obturation » peut être expliquée comme étant le célèbre « clac-clac » de votre appareil lorsque vous appuyez sur le déclencheur. Elle va jouer sur l’exposition de vos photos.
De façon générale, on recommandera d’augmenter la vitesse pour des photos en extérieur avec un grand soleil (1/800) et de la diminuer pour des photos prise dans l’obscurité (1/20).
N’hésitez pas à jouer avec la vitesse et de tester différents réglages pour trouver la meilleure exposition, quitte à prendre de nombreux clichés (attention au stockage !)

 

Ouverture

L’ouverture va vous permettre de jouer avec le « flou » de vos photos. Si vous souhaitez beaucoup de netteté ou pouvoir centrer sur un personnage et flouter l’arrière-plan, c’est ici que ça se passe !

Pour flouter l’arrière-plan et se concentrer sur un élément de la photo, il faudra opter sur une grande ouverture soit un chiffre faible après le f/. A l’inverse si vous recherchez de la netteté il faudra régler votre appareil avec un chiffre élevé après le f/.

 

ISO

Les ISO règlent la sensibilité de votre capteur de lumière. Si vous avez tout testé et que vous n’avez toujours pas l’effet voulu sur votre photo, il vous suffit d’augmenter les ISO. En revanche, il est conseillé de la faire avec précaution pour ne pas affecter la qualité de la photo, les ISO ayant tendance à rendre les photos plus floues et moins qualitatives.

En mode automatique, un appareil photo sélectionne les ISO les plus faibles. Il sera utile de les augmenter si la luminosité reste très faible malgré les autres réglages.

 

2/ Savoir profiter de la lumière idéale

La lumière étant essentielle en photographie, si vous souhaitez sortir des clichés de qualité, il est recommandé d’attendre que le soleil veuille bien sortir le bout de son nez pour une lumière plus naturelle.

Aussi, très réputée dans le monde de la photographie, privilégiez les « golden hours », les fameuses heures dorées représentant la période relativement courte qui précède le coucher de soleil ou qui suit le lever de soleil où la lumière a la caractéristique d’avoir des sous tons chauds.

Opposées aux « blue hours » qui sont les moments précédant le lever de soleil et suivant le coucher de soleil où la lumière est plus diffuse et froide.

 

3/ Que photographier ?

Il n’y a pas vraiment d’indications fixes sur ce qu’il faut ou ne faut pas prendre en photo. Une fois que vous avez trouvé vos réglages idéaux et une lumière optimale, tout cliché peut être réussi.

Notre conseil le plus utile sera de faire attention aux petits détails : vous serez surpris de la matière à photographier une fois que vous prêterez attention aux choses les plus insignifiantes.

 

4/ Choisir le bon cadrage

Si vous êtes novices dans le domaine, le meilleur moyen de comprendre la notion d’équilibre en photo est d’utiliser les lignes de tiers : les fameuses lignes qui divisent votre écran en neufs carrés égaux.

Ils vous permettent de centrer de façon efficace et juste un sujet, de créer une symétrie ou même d’éviter de prendre vos photos penchées.

Elles sont présentes sur presque tous les appareils et sont particulièrement utiles alors n’hésitez pas (elles n’apparaissent pas sur le cliché final, elles sont juste un guide à la prise).

Pour un portrait, il sera recommandé de cadrer le regard sur les points de forts supérieurs (points d’intersection des lignes) pour créer un impact visuel sur le cliché. Pour un paysage, aligner les objets que vous souhaitez mettre en valeur avec les lignes de tiers créera une esthétique plus intéressante et dynamique visuellement.

1/ mise en avant de l’axe inférieur, 2/ photo centrée, 3/ dynamique asymétrique

 

5/ Ne pas hésiter à retoucher ses photos

Si le rendu final de votre photo n’est pas à la hauteur de vos attentes, n’hésitez pas à utiliser différents logiciels vous permettant de les améliorer. La plupart des photographes le font et il n’y a pas de honte à ajuster la lumière ou augmenter le contraste pour un effet optimal !

Il existe différents logiciels gratuits ou payant vous permettant de faire des retouches rapides et efficaces. Les plus courants étant photofiltre, Darktable ou les incontournables du pack adobe : lightroom et photoshop !

Sur mobile, vous pouvez également utiliser gratuitement Snapseed, VSCO ou encore PixelR.

Et si vous n’êtes pas très à l’aise avec la retouche photo, n’hésitez pas à vous faire aider par un studio de création. Au delà de la simple retouche, ils peuvent vous accompagner dans votre démarche jusqu’à l’élaboration d’affiches ou de visuels pour mettre en valeur votre bureau ou magasin.

 

6/ Imprimer ses photos au bon format

Parlons maintenant impression ! Différents formats s’offrent à vous pour pousser encore plus loin votre créativité, comme le format polaroid, particulièrement en vogue aujourd’hui, ou le poster pour afficher vos œuvres grandeur nature !

Si vous cherchez à réaliser des albums, on proposera des formats plus classiques tels que :
– 10*15 (format carte postale)
– 15*20 (intermédiaire)
– 20*30 (équivalent de 2 cartes postales)

Pour plus de créativité, pourquoi ne pas essayer un album à feuilles noires et opter pour une impression à bords blanc pour faire ressortir vos clichés ? Les possibilités sont grandes et vos envies sont votre seule limite !

 

7/ Choisir le papier adapté

Si la notion de papier mat reste assez globalement simple à assimiler (il ne reflète pas la lumière, ne brille pas), la différence entre un papier satiné et brillant peut sembler plus floue.

On vous proposera souvent une impression sur papier satiné, ce qui correspond à un grammage de 200g et une impression classique. Il se rapproche du papier brillant par le rendu des couleurs, mais s’en distingue en réfléchissant moins la lumière et en offrant donc peu de reflets. Idéal si vous souhaitez exposer vos photos.

Le papier brillant, lui, offre une réflexion de la lumière plus poussée similaire à ce que l’on peut trouver dans le commerce pour des livres de photographie professionnelle. Plus lumineux que le papier satiné, il vous permettra de faire mieux ressortir les couleurs de vos clichés.

Le papier photo mat, plus classique, reste le plus résistant et durable, surtout si vos photos sont amenées à être fréquemment manipulées.

 

Nous attendons vos retours d’expérience photo avec impatience ! N’hésitez pas également à nous donner VOS conseils favoris !

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter COPY-TOP

Share

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.