Le blog COPY-TOP

Conseils, actus et astuces de votre imprimeur

Le blog COPY-TOP - Conseils, actus et astuces de votre imprimeur

Le bon papier pour le bon usage

Choisir le bon papier pour ses impressions est parfois un vrai casse-tête. A chaque usage correspond presque un type de papier différent. COPY-TOP vous aide à sélectionner LE papier qu’il vous faut parmi un choix de plus de 150 supports différents.

 

Choisir le bon papier

Le papier offset

C’est le « classique » de l’impression, parfait pour un usage courant. Support idéal de l’impression offset, on trouve aussi bien du papier standard que du papier haut de gamme comme l’Opale 100 grammes.
En général très mat, il offre souvent une bonne tenue (main), même avec un faible grammage.
Ce papier est à réserver aux têtes de lettre, aux mailings et à tous les documents destinés à être utilisés dans un copieur.

 

Le papier couché
Ce papier lisse absorbe moins l’encre grâce à une couche en surface à base de craie ou de kaolin. Il présente un meilleur rendu des couleurs et une meilleure résolution. Il est particulièrement adapté aux impressions photos et aux aplats de couleur.
Papier mat ou brillant, que choisir ? C’est avant tout une question de goût…
Un papier couché mat ou demi-mat est souvent considéré comme « plus raffiné » et sera utilisé dans des ouvrages d’art ou de prestige par exemple.
Un papier couché brillant accentuera la vivacité des couleurs de vos documents et le contraste image/texte, même s’il peut avoir une main légèrement plus faible que le couché mat, à grammage égal.

 

Le papier vergé

Papier classique par excellence, il présente un relief constitué de fines lignes ou encoches dans la texture du papier. Les gammes Conqueror, Rives Tradition ou AWFP Laid Brilliant White proposent des grammages souples (100 ou 120 grammes) et des grammages épais (250, 300 ou 350 grammes) pour des cartes de visite, des invitations, couvertures de dossiers… Essayez aussi le Rives Digital Design 250 grammes à l’aspect « moderne ».

 

Le papier de création

procédé Encre blancheSupport à la texture particulière, le papier de création est plutôt destiné aux créations graphiques ou aux effets particuliers. Déclinés dans de nombreuses couleurs et différentes textures (papiers translucides, métalliques, nacrés, PVC…)  il apporte cette petite touche d’originalité qui peut faire la différence.
Grâce au procédé « encre blanche » vous pouvez désormais imprimer en quadri sur un papier très coloré ou foncé sans dénaturer les couleurs de votre photo. Avec une couche de soutien blanche, vos couleurs restent éclatantes. Ce procédé permet aussi de concurrencer la sérigraphie blanche sur de petits et moyens tirages.

 

Le papier adhésif
Il existe en plusieurs qualités : transparent, blanc mat ou brillant, prédécoupés en étiquettes (16, 24, 30, 96 poses…) repositionnable, fluo etc.
COPY-TOP propose aussi des découpes spécifiques sur mesure, avec la forme de votre choix, sur adhésif mat ou brillant.

 

Le papier recyclé
Un papier est considéré comme recyclé lorsqu’il est fabriqué (au moins à 50%) à partir de fibres de cellulose récupérées (déchets de papier et carton). Aujourd’hui de qualité équivalente à un papier non recyclé, sa fabrication nécessite moins d’énergie et d’eau. Il peut être recyclé plusieurs fois et connaître ainsi jusqu’à cinq vies !
Il existe plusieurs types de papiers recyclés : constitué de 50 à 100% de fibres recyclées, désencré ou non, blanchi ou non. Certains sont labellisés papiers « écologiques ».

Les labels écologiques

  • Le « Blauer Engel » (l’Ange Bleu) est l’un des plus réputé, avec des fibres recyclées à 100% et aucune utilisation de produits chimiques reconnus comme dangereux ou d’agents fluorescents de blanchiment.
  • La Fleur Européenne est le label officiel européen. Il certifie un papier composé de fibres recyclées ou de fibres vierges issues de forêts gérées durablement ainsi que l’émission limitée de soufre et de CO2 lors de sa fabrication.
  • Le « Swann Label » (Cygne blanc), label nordique, certifie des papiers produisant de faibles émissions de matières chimiques, de soufre (utilisation de produits chimiques écologiques). Les déchets sont également traités. Ce label peut également être accordé à des papiers non recyclés.

COPY-TOP propose trois types de papiers recyclés garantis par les labels ci-dessus. Il s’agit du Cyclus Office (80, 90 et 300 grammes), du Cyclus Offset (100 grammes) et du Cyclus Print (170 grammes).

COPY-TOP utilise également du papier FSC. Ce label garantit l’utilisation d’un bois issu de forêts gérées de façon durable (écologique et responsable) pour la fabrication de la pâte à papier. Ces papiers ont un bilan écologique aussi bon que des papiers recyclés et de nombreuses références sont disponibles en papier blanc (couché brillant, Color Copy, Colotech…) mais aussi en papier de création : papiers vergés, Rives, Tintoretto, Century…
La certification FSC d’un papier vous garantit qu’il est issu d’une forêt gérée durablement.

 

La blancheur, le grammage et même la main d’un papier sont également des critères à prendre en compte.

Le grammage correspond au poids du papier au m2. Il influence son opacité (un papier plus épais donc plus « lourd » sera aussi, en général, plus opaque) et sa main c’est-à-dire sa tenue, sa rigidité. Deux papiers de même grammage peuvent ainsi avoir une « main » différente.
Si un papier au grammage élevé donnera un aspect plus qualitatif à vos documents, son poids peut avoir un impact important dans le calcul du prix d’expédition de votre mailing ou votre catalogue.
Pour une impression recto-verso, il est conseillé de prendre du papier 100 grammes.
Pour des impressions destinées à être manipulées, des papiers de 100, 115 voire 120 grammes seront à privilégier.

La blancheur peut varier considérablement d’un papier à l’autre. Il ne faut pas hésiter à la comparer en fonction du résultat final souhaité (un papier plus blanc renforcera l’intensité des couleurs de vos documents mais donnera un rendu plus « froid »).

 

Les finitions : pelliculage mat ou brillant
Le pelliculage est un film plasique qui vient recouvrir vos documents imprimés. Il les protège des taches, de l’humidité et prolonge leur durée de vie (résistance au déchirement). Il peut être mat pour un aspect sobre, plus prestigieux… ou brillant, pour un rendu plus éclatant.
Pour un pelliculage brillant, on utilise plutôt un papier mat.
Pour un pelliculage mat, on peut utiliser un couché brillant ou mat.

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter COPY-TOP

Share
  • JANDAA a dit :

    Pour quel type de papier 90 gr doit-on opter , pour l’impression de papier en tête en numérique ou en offset ?…Couché ou non , mat ou….?
    Merci

    • Catherine (marketing) a dit :

      Bonjour,
      Nous vous conseillons de choisir le papier standard 100g ou, pour une version plus luxueuse, l’Opale 100g (plus lisse, plus soyeux). Nous vous déconseillons de prendre un papier couché : l’impression de votre courrier sur votre papier à en tête personnalisé peut être problématique avec certaines imprimantes de bureau (couleurs qui bavent). Evitez également tous les pelliculages, qui ne permettent pas la réimpression.
      Cordialement,

  • خرید vpn a dit :

    very nice

  • paquentin a dit :

    Bonjour !

    Je crée des albums et carnets pour enfants dans lesquels ils puissent créer c’est-à-dire dessiner / écrire / coller des photos (enfants de 5 à 12 ans) quel type de papier dois-je utiliser pour l’impression ?
    Sachant que je pars sur du format A4, à spirale.

    Merci

    • Catherine (marketing) a dit :

      Bonjour,
      Pour cet usage, évitez les papiers brillants et choisissez un papier un peu épais pour pouvoir servir de support aux collages des enfants (au minimum un papier 135g). Nous pouvons par exemple vous conseiller le papier laser 160g, parfait pour une impression numérique. N’hésitez pas à passer en agence ou à contacter notre service commercial pour voir nos échantillons de papier. Cordialement,