Les daguerréotypes dégradés

Créé par Louis-Jacques-Mandé Daguerre en 1837, les daguerréotypes sont le premier procédé photographique commercialisé. Ce style de photo très populaire a eu beaucoup de succès dans le milieu de 19e siècle avant d’être détrôné par le calotype (procédé négatif-positif inventé par William Henry Fox Talbot).

 

Très sensibles aux rayures et à la poussière, les daguerréotypes se dégradent très rapidement. De plus, ils étaient souvent mal fixés et les bulles de solvants utilisés pendant le traitement peuvent détériorer l’image en explosant. Ces usures créent des motifs particuliers allant même jusqu’à effacer la photo originale.

 

Afin d’éviter que vos plus belles œuvres se dégradent, COPY-TOP vous propose des impressions en grand format qui résiste dans le temps. En effet, nos impressions grand format son conçues pour résister 50 ans.

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter COPY-TOP

Share