Oeuvre et numérique : quel avenir commun ?

Pour les musées, la donne est la même que pour chacun d’entre-nous : le Web, d’accord, oui mais comment ?
Le site Internet est une chose acquise. Mais qu’en est-il des réseaux sociaux et autres interactions possibles avec le lieu, les œuvres… les autres visiteurs du musée ?

 

C’est pour échanger autour de ces sujets que, du 13 au 17 février, la Social Media Week s’est invitée à Paris. « Aujourd’hui, nous faisons face à beaucoup de questions sur l’intérêt du numérique dans un musée [..] Inutile de foncer tête baissée. Il faut d’abord commencer par définir le terme, et évaluer les apports sur le terrain de la médiation entre visiteurs et musée » raconte Gonzague Gauthier, Community Manager au Centre Pompidou.

 

Crédit photo : Caroline Gaume

Ainsi, « pour faciliter les interactions entre les visiteurs, l’acquisition du Wifi dans les musées est une ouverture non négligeable. A ce sujet, la plateforme Twitter et les Live-Tweet sont l’exemple parfait de cette nouvelle forme de discussion. Chacun réagit sur sa façon de voir l’œuvre, répond, transmet. » Le Centre Pompidou a ainsi innové autour d’un jeu sur Twitter : La Bataille du Centre Pompidou.
Le livre d’or aussi évolue. Les visiteurs laissent tous types de messages (textes, dessins, vidéos…) sur des ordinateurs ou des tablettes et les contenus sont ensuite diffusés sur la Toile !

 

Et quand on veille un peu sur des sujets, tels que la réalité augmentée ou Google Goggles (la recherche par l’image chez Google), on imagine que l’interaction entre l’oeuvre, l’artiste et l’amateur n’en est qu’à ses débuts…

Source : Musée et numérique, le visiteur 2.0

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter COPY-TOP

Share