Papier connecté : un support à haute valeur ajoutée

Le digital et les objets connectés sont de plus en plus présents dans notre quotidien, à tel point que certains ont présagé la mort du papier. Certes, le digital a de nombreux avantages, comme la possibilité de cibler une plus large audience, d’interagir avec les utilisateurs et surtout de quantifier les retombées des campagnes de communication.

Mais le papier reste le média le plus apprécié des consommateurs et n’est pas prêt de tirer sa révérence. Bien au contraire ! Au-delà de permettre une meilleure mémorisation de l’information, le papier est d’autant mieux perçu par le public d’aujourd’hui qui se voit bombardé d’emails au quotidien.

Le débat a jusqu’à présent souvent eu tendance à opposer le papier au digital, mais pourquoi ne pas allier les deux? Malgré leurs nombreuses différences, ces deux supports se complètent parfaitement, et le papier, à l’instar des objets connectés, se digitalise lui aussi depuis quelques années et peut désormais interagir avec le monde virtuel.

Le papier connecté donne un nouveau souffle à la communication print !

 

Le papier connecté, qu’est-ce donc?

Le principe du papier connecté est de donner la possibilité, en flashant un visuel avec son smartphone, d’accéder à du contenu digital. C’est un procédé qui permet d’enrichir le support papier en faisant de lui une porte d’accès à des contenus variés et dynamiques.

N’importe quel support peut être utilisé (flyer, catalogue, carte de visite, affiche, étiquette, invitation, etc) ce qui permet de proposer une multitude d’interactions :

  • Une invitation connectée pour confirmer sa présence en ligne, enregistrer l’événement dans son agenda ou accéder au site internet de l’événement.
  • Catalogue produit : Flasher pour acheter directement le produit sur la boutique en ligne, avoir un code promotionnel ou accéder à une présentation vidéo pour mieux découvrir le produit (vêtement) ou appréhender les aspects plus techniques (montage d’un jouet, d’un meuble), etc…

 

Plusieurs technologies existent pour digitaliser vos impressions.

 

Le QR code ou Flash Code

Le Code QR permet d’encoder une large gamme d’informations en vue d’automatiser une action prédéfinie : accès vers une page web, envoi de courriels, déclencher un appel, etc.

Pour accéder au contenu crypté/encodé, il suffit à l’utilisateur de scanner le code par le biais d’une application utilisant la caméra du téléphone.

 

La technologie NFC

C’est une puce intégrée directement dans le papier qui va permettre l’ajout de contenu numérique. Il s’agit d’une antenne conçue en encre conductible à base d’argent, et qui permet de faire la conduction entre le papier et le téléphone.
Contrairement au QR code qui nécessite l’installation d’une application pour lire et flasher le code, il suffit d’activer la puce NFC de son smartphone et de l’approcher de la zone « active » du papier.

 

 

La réalité augmentée (RA)

Plus innovant encore : la réalité augmentée.  Cette technique permet d’augmenter et d’animer le contenu directement sur l’image (bouton d’action, formulaire interactif, image animée en 3D…).
Cette technologie peut être utilisée par le biais d’une application ou à travers une puce NFC.
Le catalogue Lego est un exemple très intéressant de réalité augmentée.

 

Grâce à ces dispositifs, le papier n’est plus seulement un support mais une voie d’accès vers un monde plus connecté qui offre des possibilités infinies à la communication print.
Avec la digitalisation du papier, il est désormais possible de mesurer les retombées d’une campagne de communication print, ce qui était jusqu’alors difficilement réalisable. Texturé, brillant, satiné, parfumé… Le papier est un support versatile qui possède une grande force sensorielle.  Lui ajouter une dimension digitale  permet de faire vivre à l’utilisateur des expériences interactives inédites et beaucoup plus substantielles.

 

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter COPY-TOP

Share